LES STAGES

THEATRE GESTUEL ET BURLESQUE
Les 18 et 19 novembre 2017
Paris : compagnie Hippocampe
Du 23 au 27 avril 2018
Bagnolet : Le Samovar

 

Les stages se déclinent en :
Sessions courtes : deux jours (week end)
Sessions moyennes : une semaine 30 à 5O heures
Sessions longues : 60 heures ou plus

Le rire est une chose sérieuse qui exige travail, rigueur, humilité et insolence. L’humilité est nécessaire pour faire naître un personnage et l’insolence indispensable pour le projeter en scène. La gamme du personnage qui fait rire peut aller de la poésie subtile et discrète à la bouffonnerie énorme et suffisante. Tout dépend du rapport que le personnage entretien avec son ego. Nous naviguerons donc de la tendresse à la méchanceté et vice versa. Toujours dans le respect et la célébration du personnage que l’on incarne.

Les ressorts comiques du théâtre gestuel sont expérimentés :

1/ L’IMPROVISATION :
Travailler la “nature” du comédien,ses ressources comiques,son imagination et sa créativité

2/ LE STYLE:
Le travail du rythme, le “timing”.
L’esprit de la tragédie dans le burlesque
La dramaturgie.
Les codes de jeu.

3 / LA CREATION :
Comment passer de la spontanéité de l’improvisation à l’œuvre achevée.

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
Il s’agit de permettre à chaque stagiaire-comédien de découvrir et de travailler sa nature comique. Cette nature est différente selon chacun.
C’est l’éveil de l’esprit farceur et  l’apprentissage de la distance avec le comportement réaliste.

CONTENU:

IMPROVISATION:
Le théâtre gestuel en général et burlesque en particulier est d’abord un travail de l’intériorité. L’intériorité, c’est prendre le temps d’écouter ce qui se passe en nous face à une situation, à un évènement de la vie.
C’est ensuite créer l’espace du rire intérieur, de la joie intérieure. C’est cette joie intérieur qui va créer la fameuse distance de l’acteur, sa disponibilité pour improviser.
Nous allons travailler cette disponibilité pour nous ouvrir à l’improvisation.
Nous allons étudier comment se mettre en état de créativité,comment travailler la mise en créativité.

REALISATION:
Comment écrire une improvisation?
Nous tenterons de transformer l’improvisation en oeuvre d’art. C’est à dire, en produit fini, écrit, susceptible d’être joué et rejoué en gardant la magie de l’instant improvisé.
Pour cela, nous analyserons l’improvisation. Nous comprendrons ce que, dans l’improvisation, nous avons raconté de l’être humain, de ses petites et grandes souffrances. De ses petites et grandes tragédies. De ses joies simples ou de ses joies malsaines.
Nous travaillerons ensuite le sens du rythme. Le timing si particulier du burlesque.

STYLE:
Il y a les maladroits, les malchanceux, les farceurs, les victimes etc…
Nous inviterons chaque comédien à explorer les différentes facettes du burlesque. Il s’agira enfin de travaux collectifs sur les différents modes de jeu…